• Horaire

    Le Château est ouvert du 1er juillet au 31 aout, les après-midi de 14h à 19h.
    Dernier départ des visites vers 18h.

  • Groupes

    Ouvertures particulières de avril à octobre ainsi que les matinées pour les groupes (min. 15 pers) sur demande.

Continuer à lire

Le comte de Chambord et
la duchesse de Berry

Le château de Maupas est empli de souvenirs de la duchesse de Berry et de son fils le comte de Chambord. Pour mieux comprendre l’importance de ces cadeaux, il est utile de rappeler le tumultueux contexte historique de la France au du XIXème siècle.
Marie Caroline de Naples et de Sicile avait épousé le Duc de Berry, second fils du roi de France Charles X, sur lequel reposaient tous les espoirs des monarchistes fidèles à la famille régnante. Mais l'ouvrier sellier bonapartiste Louvel assassina Charles Ferdinand d’Artois, duc de Berry, le 14 février 1820 en croyant éteindre à jamais la lignée des Bourbons. Or Marie Caroline donna le jour, sept mois plus tard, à un fils, le jeune duc de Bordeaux, comte de Chambord, qui allait porter en lui tous les espoirs des monarchistes partisans de la branche aînée des Bourbons.

Ce dernier passa son enfance en exil pendant la Révolution de 1830, laissant le champ libre aux cousins haïs, les Orléans, car considérés comme régicides. La Monarchie de Juillet de Louis-Philippe 1er, « roi des français », prit donc place.

La duchesse de Berry, ne renonça jamais au retour des Bourbons en France et après plusieurs tentatives sans résultats de soulever la Bretagne et la Vendée contre Louis-Philippe I, elle fut emprisonnée dans la forteresse de Blaye, en Gironde.

La mort de Napoléon III, le départ du président républicain Adolphe Thiers et l'évacuation des troupes allemandes créa un climat propice à la restauration de la monarchie. Le comte de Chambord parvient à se faire reconnaître officiellement des Orléans comme légitime au trône et l’on commença à préparer le retour du « roi de France ». En 1873, le futur Henri V posa comme condition le retour au drapeau blanc de Saint-Louis ce qui fut jugé inacceptable par les politiciens de l'époque.

Henri d’Artois ne régna pas, mais ses convictions inébranlables lui assurèrent la fidélité jusqu'à là mort de nombreuses familles.

C'est de ce personnage illustre que le marquis Marie Auguste de Maupas fut le précepteur puis le sous-gouverneur. Les nombreux souvenirs que la duchesse de Berry et que l'enfant royal ont fait au Château de Maupas sont un véritable reliquaire de la foi légitimiste.